Ukraine: la marche de l'empire

Publié le par hugambrules

Depuis l’élimination de l’Ukraine contre la France pour la prochaine coupe du monde, rien ne va plus au pays du Dniepr. Des manifestations se sont multipliées suite au refus du président Yanukovich de signer un accord commercial avec l’Union Européenne. Elles ont même réussi à faire plier le pouvoir sur lequel les oligarques (capitalistes de l’extrême) se reposaient.

Depuis l’indépendance en 1989, le pays a subi l’établissement d’un capitalisme sauvage. Les différents gouvernements ont appliqué les recettes du FMI : libéraliser, privatiser, flexibiliser le travail. Mais cela ne suffit pas, la mise en coupe réglée de son agriculture et de ses manufactures ne doit pas profiter aux seuls oligarques ukrainiens. Le rôle de la mondialisation est de favoriser le partage du gâteau avec les multinationales du monde entier (états unis/ union européene).

Dans la grande confrontation qui se profile entre les EU/UE contre la Chine/Russie, tous les moyens sont bon pour arracher des pays dans la sphère d’influence du camp opposé. Les EU/UE/OTAN ne s’embarrassent donc pas avec les états de services des manifestants de la place Maïdan: des fascistes et des organisations anti-russe, anti-immigration, et anti-juive, dont certains se réclame de Stépan Bandera, collaborateur nazi tristement célèbre, impliqué dans les pires atrocités commises pendant la seconde guerre mondiale.

Et puis il y a des journalistes qui viennent nous expliquer que pour la première fois, des manifestants sont morts avec un drapeau bleu étoilés dans les bras et que c’était la preuve que l’Europe prenait forme dans l’esprit des européens. Il est dommage que ce journaliste n’ait pas en tête le pourcentage d’abstention des dernières élections européennes:

En 1979 : 40% d’abstention ; en 1999 : 50% d’abstention ; 2009 : 60% d’abstention. L’engouement est fulgurant, on se sent tous européens avant d’être français, ça saute aux yeux. Et encore je passe sur le fait que la moitié des partis ayant reçu des suffrages sont anti européens, et que la solidarité européenne est un mot creux (cf Grèce).

Pour couronner le tout, le tsar de la perche Serguei Bubka a été détrôné de son record stratosphérique de 6,15m. Je soupçonne la CIA d’avoir rajouté un ou deux mètres pour finir de mettre l’Ukraine à genoux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article